Biography

KOKIAN

Artiste français né en 1971, Kokian compte parmi les héritiers du mouvement expressionniste Bad Painting , à l’instar de Basquiat et de bien d’autres artistes de cette génération. Après une enfance entre la Birmanie et le Maroc, Kokian s’installe en France.
Il débute par une période de tags dans les rues de Paris, puis se rend à New York en 1995 où il trouve son propre style, décalé et déroutant. Il jette sur la toile son énergie, mêlant des motifs colorés de femmes, ses Kokiana ,de fleurs et des clins d’oeil à des maîtres de la peinture tels que Picasso, Matisse, Haring, Warhol, Van Gogh ou encore Vermeer. Ses toiles composées à la fois de peinture, graffiti et slogans, interpelant sur de nombreux sujets de société, et son style offensif, ont su attirer l’attention des critiques d’art contemporain. Son regard est original et le trait de pinceau précis, tout en laissant une grande place à la spontanéité. Jamais satisfait, il se remet constamment à l’ouvrage et améliore son travail jusqu’à trouver un équilibre entre le message qu’il porte et l’esthétisme de ses formes et couleurs. Des expositions à New York (avec COPE2), à Moscou, au Moyen-Orient et à Paris ponctuent depuis plusieurs années son activité créative reconnue par les collectionneurs du monde entier. Seule l’authenticité profonde compte pour celui qui recherche la perfection. Faire et défaire, savoir se débarrasser du travail que l’on pensait accompli, car en fait, il ne l’était pas ! Chiffonner, découper, déchirer, reprendre une partie du travail que l’on pensait défaillant et finalement le joindre à un autre qui n’est pas encore abouti pour lui apporter LA pièce manquante et lui donner tout son sens, tout son équilibre.
Il n’y a pas de place pour le hasard dans le geste de Kokian, juste l’instinct. Le Bad Painting , laisse place à un travail de création, d’assembleur, d’architecte. Tout est dans l’esprit qui guide la main, le geste devient indépendant de la volonté. L’envie de créer émerge et s’impose, elle est une force supérieure à laquelle rien ne résiste et à laquelle il ne faut pas résister. Au fond, quel est le plus important dans l’aboutissement du travail : communiquer et délivrer un message ? L’art devient, alors, un média comme un autre qui capture son public dans le seul but de le faire succomber à la force d’une conviction. Ou bien, n’est-ce pas plutôt d’exprimer de manière vraie et authentique, une oeuvre complète qui dit toute SA vérité avec simplicité et humilité ? Le travail abouti de Kokian devient un sujet d’intérêt et une création artistique en vérité. Pas de ces vérités que l’on souhaite imposer par effraction, mais plutôt de SA vérité que l’on souhaite faire partager et communiquer sans rien imposer, pour la beauté du geste, comme elle vient, spontanément !
Cette recherche de sens, Kokian l’exprime aussi au travers de ses références, sans hésiter à solliciter les maîtres. Le dialogue Picasso/ Matisse, est la source d’une création vibrante, peinture intellectuelle contre peinture sensuelle, fauvisme contre cubisme, un échange unique et certainement un défi à relever ! Ces deux géants n’ont d’ailleurs pas hésité à en appeler à des maîtres d’époques plus anciennes tels que Vélasquez, Le Greco ou Delacroix, témoignant ainsi de la continuité de l’acte de création. Le caractère de l’artiste s’est également forgé dans la relation avec ses contemporains, tels que JonOne ou Cope2 dont le boulevard, parfois facile, du Street Art assure le succès. Toujours libre de rechercher sa vérité, Kokian garde en toute circonstance sa personnalité, mais surtout son indépendance face au système et aux appareils, signe de création unique et singulière.

Born in 1971, Kokian is a French artist and one of the heirs of the “Bad Painting” neoexpressionist movement typified by Basquiat and many other artists of that generation. After an early childhood spent in Burma and Morocco, Kokian moved back to France where he first experimented with graffiti in the streets of Paris before moving to New York in 1995. There he developed his own offbeat, disconcerting style. Plis canvases are alive with energy. He intermingles colourful motifs of women, his “Kokiana”, with flowers and allusions to great masters such as Picasso,Matisse, Haring, Warhol, Van Gogh and even Vermeer. Plis intrusive style and his canvases, which are a mixture of painting, graffiti and slogans addressing numerous social issues, have grabbed the attention of contemporary art critics. Plis eye is sharp and his brushstrokes are precise yet they do not detract from the obvious spontaneity of his work. Never satisfied with hisefforts, he returns again and again to a canvas and reworks it until he eventually finds a balance between the message to be transmitted and the aesthetic appeal of its shapes and colours. lis work has been exhibited in New York (with COPE2), Moscow, Dubai, the Middle East and Paris and his creative talent has attracted the interest of collectors the world over.

For someone searching for perfection, only inner authenticity matters. To be able to do and undo and to know how to discard work which seemed finished but, in fact, is not! Crumpling, cutting out, tearing, going back to part of the work previously dismissed as ineffectual and in the end combining it with another unfinished part to bring the finishing touch and give it meaning and balance. There is no place for mere chance in Kokian’s brushstrokes, only for instinct. “Bad Painting” makes way for a work of creation, by a craftsman or architect. It is all in the mind which guides the hand, the gesture asserts its independence over the will. The desire to create soars to the surface and prevails, it is a higher force which nothing can or should resist. Essentially, what is the most important factor in completing a work of art: to communicate and deliver a message? Art therefore becomes a medium just litre any other which captivates its audience with the sole aim of forcing the onlooker to recognise its conviction. Or else, is it not rather to produce, in a true and genuine way, a complete work which communicates its truth simply and purely? Kokian’s completed work becomes a theme of interest and a truly artistic creation with none of those truths which an artist might wish to impose by force but rather a truth to be shared and communicated purely and simply through the beauty of his brushstrokes gently and spontaneously!
Kokian also demonstrates that work of the senses via his references and does not hesitate to allude to the great masters. Plis work becomes the source for a vibrant creation, intellectual painting versus sensual painting and fauvism versus cubism, a unique exchange and a real challenge for the artist! These two giants of painting themselves found inspiration in great masters of earlier eras such as Velazquez, El Greco and Delacroix, thus testifying to the continuity of the creative process. The artist’s style has also been forged through his relationship with contemporaries such as JonOne and Cope2 who have found fame and success as exponents of the popular Street Art movement. Forever anxious to seek out his reality, Kokian remains true to himself, asserting his independence in the face of the system and its apparatus, the sign of a unique creative spirit.

C.V.

EXHIBITIONS PERSONNELLE (SELECTION)

2017

Galerie 105, Dubai, Emirats Arabes Unis
Performance pour INDOSUEZ, Genève, Suisse

2016

Galerie Lindengruen, Autriche
Galerie 105, Dubaï, Emirats Arabes Unis

2015

105 Lounge Gallery, Dubaï, Emirats Arabes Unis

2013

Gallery Lindengruen, Vienne, Autriche
Galerie SBK, Lyon, France

2012

“Show me the way”, Galerie Caplain Matignon, Paris, France

2011

Galerie Marie RICCO, Calvi, France
Galerie Memmi, Paris, France

2010

Galerie Gabel, Biot, France

2009

Réalisation d’une fresque de 105m• au profit de Médecins du Monde
« Super Heros », Galerie 105, PARIS, France
La Galerie Leslie Barnig, Luxembourg

2008

Exposition Galerie Leslie Barnig à Bridel, Luxembourg

2007

Première cotation à Drouot par Maître Pierre Cornette de Saint-Cyr
Galerie Ricco, Saint Rémy de Provence, France
Galerie Ricco, Calvi, France

2006

Salon d’art contemporain Artenim, Nimes, France
Galerie Marie Ricco, Calv, France
Exposition Galerie Memmi, Paris, France

2005

Exposition Rétrospective, Le Carré Blanc, Moscou, Russie
Startack ioème édition Foire d’Art Contemporain, Strasbourg, France

EXPOSITIONS COLLECTIVES (SÉLECTION)

2017

Duo COPE2 Artemisia Gallery, New-York, Etats-Unis

2014

Performance avec COPE 2, Gallery Artemisia, Chelsea, Etats-Unis

2010

Collaboration avec Richard Orlinsky au profit de l’association Make a Wish

2008

Exposition avec une série de toiles grands formats de Peter Klasen, Galerie Fondation Taylor, Paris, France

2007

Biennale de New York

PRESSE

2014

French District « Vernissage Artimia de Cope2 et Kokian http://frenchdistrict.com/new-york/articles/vernissage-artemisia-cope-2-kokian/
La performance : https://m.youtube.com/watch?v=fCyMMIZxfXI

2013

Arts et Spectacles « OEuvres inedites de Kokian à la galerie SBK, Lyon
https://www.arts-spectacles.com/OEuvres-inedites-de-Kokian-a-la-galerie-SBK-Lyon-jusqu-au-ier-juin-2013_a8371.html

2012

Artistik Rezo pour l’exposition « Show me the way » à la galerie Caplain Matignon

Kokian – Show me the way – galerie Caplain-Matignon

2010

Interview Marie claire et reportage vidéo à mon atelier BUNKER.
http://www.marieclaire.fr/,une-dans-la-vie-de-kokian-profession-peintre,20158,43511.asp

Propulsé par L'agence web sur Toulon et le Var

Notice: ob_end_flush(): failed to delete and flush buffer. No buffer to delete or flush in /home/kokian/www/wp-content/plugins/http-https-remover/http-https-remover.php on line 54